Descente de Frocourt, en voiture !

Posté par Webmaster le 12 décembre 2012

Malgré une pétition ayant rassemblé 1 150 signatures en juin 2010 et sa remise en main propre au Président du Grand Nancy, nous savions parfaitement depuis septembre 2010 que la descente de Frocourt serait bel et bien réalisée.

L’action du Collectif « Non à la descente de Frocourt » n’a cependant pas été totalement vaine puisque la bretelle d’autoroute (au rond-point de Leroy Merlin) en direction de Nancy, qui aurait dû être construite depuis 2002, est enfin ouverte. Elle permettra de soulager en partie les embouteillages sur la RD 570 en période de forte affluence. 

En réalité, peu sûrs eux-mêmes des conséquences de leur décision de réaliser la descente de Frocourt, le Grand Nancy et le Maire d’Heillecourt vont maintenant mettre en place des « tests de circulation » pour faire en sorte qu’elle ne génère pas un afflux de circulation dans notre commune. Mais alors, à quoi servira cette voie de désengorgement de la zone commerciale si les automobilistes (en direction de Jarville, Vandoeuvre et l’est de l’agglomération) qui veulent éviter les bouchons dans la zone elle-même, autour de Décathlon et sur la RD 570 ne doivent pas passer par l’avenue des Erables et traverser Heillecourt ? Il y a donc dans tout cela un peu d’incohérence et beaucoup d’hypocrisie. 

Mais le Maire présente ainsi comme un progrès cette descente de Frocourt dont il attendait impatiemment l’ouverture pour permettre aux Heillecourtois de se rendre directement dans la zone commerciale… Puisque les décideurs ne manquent pas « d’humour », nous leur dédions ce dessin spécialement réalisé pour « l’inauguration » de la descente de Frocourt ouverte à la circulation aujourd’hui…

 

Descente de Frocourt, en voiture ! dessinfrocourt-e1351955525959

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Frocourt et Nancy Porte Sud : une indécence sans limite

Posté par Webmaster le 2 janvier 2012

Nous avions déjà compris un certain nombre de choses lors de notre rencontre avec M. Rossinot, Président du Grand Nancy, au mois de juillet 2010 (voir article du 23 juillet ci-dessous). Tolérant tout juste la présence de représentants du Collectif avec un conseiller municipal d’opposition de Heillecourt, il s’était montré sûr de son fait et de sa supériorité, plus provocateur qu’à l’écoute de ceux qu’il recevait pour respecter son engagement pris lors de la réunion publique devant plus de 400 Heillecourtois.

Il avait pourtant dû se résoudre à entendre les arguments qui justifiaient notre opposition à la réalisation de la descente de Frocourt, tant du point de vue de l’afflux de circulation vers notre commune que du risque d’étalement de la zone commerciale. A la rentrée de septembre 2010, il faisait adopter, par sa majorité du Conseil de communauté du Grand Nancy, un « schéma de cohérence du secteur sud-est » qui confirmait la réalisation de la descente de Frocourt et la création simultanée de la bretelle d’autoroute en sortie de la zone de Frocourt pourtant prévue depuis 2002…

A peine un an plus tard (juin 2011), la « cohérence » volait en éclats lorsque le Maire de Nancy et différents vice-présidents du Grand Nancy (Maires de Houdemont et Heillecourt, Président du SCOT Sud) dispersaient leur vote lors de la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC), ce qui autorisait alors l’implantation de 7 700 m2 de surface commerciale sur l’avenue des Erables, point de jonction avec la descente de Frocourt. Il a fallu une réaction salutaire du groupe d’opposition municipale et un recours gagné devant la Commission nationale d’aménagement commerciale (voir ci-dessous) pour que ce projet soit finalement rejeté.

Malgré cela, la confusion des genres redouble de vigueur. Certains Heillecourtois ont eu la surprise de découvrir, en faisant leurs courses au mois de décembre, une plaquette publicitaire des entreprises et commerces de Nancy Porte Sud, avec tout ce petit monde en photo, vantant une « charte de développement durable » et n’hésitant pas à faire une présentation totalement tronquée, voire mensongère, de la zone d’activité. Pour la rendre plus agréable aux yeux du grand public, les « illustrateurs » la représentent en effet en remplaçant les habitations de certains quartiers environnants de Heillecourt (Bretagne, Mûriers) par des prairies virtuelles. Ainsi la circulation générée par la zone commerciale, qui décuplera avec la réalisation de la descente de Frocourt, n’apporte vraiment aucune nuisance puisqu’on a éliminé les habitants…

Malheureusement, telle nous paraît bien être la philosophie du fameux « développement durable » de cette collusion d’intérêts de représentants politiques et de responsables économiques. Comme décidément, avec les multiples déboires de la contestation lors de la réunion publique de juin 2010 à Heillecourt, de la pétition contre la descente de Frocourt, et du lamentable épisode « centre commercial avenue des Erables à Houdemont », les choses ne se passent pas comme certains l’espèraient, ils n’hésitent pas à prendre grossièrement leurs aises avec la vérité et la réalité. Pour eux, la fin justifie sans doute les moyens et l’indécence n’a plus de limite !

Nous savons que les aménagements liés à la descente de Frocourt devraient démarrer vers la fin de cette année et que le plan de circulation qui doit accompagner son ouverture n’est toujours pas « ficelé ». Et pour cause, chacun a parfaitement conscience – des estimations par les services du Grand Nancy l’attestent – que la circulation augmentera dans l’avenue des Erables, avant de se diffuser tout autour, y compris en direction de notre commune. Mais « silence », on préfère, dans certaines sphères, organiser des campagnes de communication plutôt que de prendre en considération l’avis (la vie) des habitants, surtout lorsque cela va à l’encontre d’autres intérêts…   

Frocourt et Nancy Porte Sud : une indécence sans limite Page-2-723x1024Page-3-723x1024 avenue des Erables

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

7 700 m2 de surfaces commerciales à Houdemont : autorisation annulée

Posté par Webmaster le 27 octobre 2011

Nous apprenons avec une grande satisfaction la décision de la Commission nationale d’aménagement commercial qui a admis le recours formé contre la décision de la Commission départementale du 9 juin qui autorisait la création de 7 700 m2 de surfaces commerciales avenue des Erables à Houdemont. La décision initiale est donc annulée.

Nous voulons voir, à travers cette décision, le succès de la lucidité sur les problèmes qui se posent dans cette zone d’activités et de la cohérence sur les décisions radicales mais de bon sens qui s’imposent pour éviter d’aggraver la situation.

Nous considérons toujours que la réalisation de la « descente de Frocourt » aboutissant avenue des Erables, décidée par la Communauté urbaine du Grand Nancy, est une erreur qui sera lourde de conséquences en matière de circulation. Malgré les avertissements répétés, cette desserte est programmée à l’horizon 2013 sans que le plan de circulation sur l’avenue des Erables soit défini à ce jour. Certains continuent de piloter ce dossier à vue et s’étonneront plus tard de se retrouver dans le mur !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Frocourt / Porte Sud : lettre ouverte à M. Rossinot

Posté par Webmaster le 2 juillet 2011

lettreouverterossinot.bmp

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

« Avis de tempête sur Frocourt » (ER du 21 juin)

Posté par Webmaster le 20 juin 2011

er20juin2011.jpgSavez-vous  ce que représentent 7 700 m2 de surface de vente ?

En 2002, le Grand Nancy approuvait l’extension de Cora avec 7 150 m2 de surface de vente supplémentaire.

Avec 2 500 m2 autorisés en 2003 sur la zone de Frocourt, Darty fait figure de « nain »…

Toujours en 2003, l’enseigne Alinéa s’annonçait avec 14 000 m2.

Ce ne sont que quelques exemples pour illustrer l’impact prévisible de 4 magasins d’une surface de vente totale de 7 700 m2.

  

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Urbanisation commerciale dans l’avenue des Erables : le bal des irresponsables

Posté par Webmaster le 18 juin 2011

Comme on pouvait le craindre, les « bonnes » résolutions prises par le Grand Nancy l’année dernière n’ont pas résisté longtemps à la pression des promoteurs de surfaces commerciales. Après l’annonce de la réalisation de la bretelle d’autoroute, pourtant prévue depuis 2002, et l’arrêt de l’urbanisation commerciale de la zone Frocourt, les « affaires » ont repris de plus belle dans l’avenue des Erables. 

On observe, depuis quelques mois, que la zone d’activités sur l’avenue des Erables est devenue attractive dans la perspective de la réalisation de la  » descente de Frocourt « . Alors que les modalités du plan de circulation sont, nous dit-on, encore à l’étude et que le Grand Nancy procède, pour « amuser la galerie », à des comptages de véhicules, les investisseurs prennent « position ».

Dernier évènement en date : jeudi 9 juin, la Commission départementale d’aménagement commercial, composée majoritairement d’élus, dont quatre représentant directement ou indirectement la Communauté urbaine du Grand Nancy, a autorisé la création de 7 700 m2 de surfaces commerciales supplémentaires au 6-8 avenue des Erables.

Responsable depuis de nombreuses années de l’urbanisation commerciale incontrôlée dans la zone de Frocourt, sans anticipation des problèmes de circulation, personne n’imaginait que le Grand Nancy ferait preuve, une fois de plus, d’une telle incohérence dans ses prises de décisions.

Résumons :

- en septembre 2010, le Grand Nancy décide l’arrêt de l’urbanisation commerciale dans la zone de Frocourt et son raccordement à l’avenue des Erables, sans avoir trouvé réellement de solutions à la gestion des flux de circulation induits et des risques de reflux vers Heillecourt ;

- depuis, les grandes manoeuvres foncières et immobilières s’organisent avenue des Erables et certains investisseurs avisés prennent des positions stratégiques ;

- le 9 juin 2011, alors que rien n’est encore réglé sur les modalités d’aménagements de la desserte de Frocourt et de l’avenue des Erables, 7 700 m2 de surfaces commerciales sont autorisés avec la complicité du Grand Nancy.

Faut-il alors rappeler la réunion publique du 3 juin 2010 en présence de M. Rossinot et l’accueil plus que réservé des Heillecourtois à sa vision idyllique de la zone Nancy Porte Sud ? Il avait promis une meilleure maîtrise de l’urbanisation commerciale…

Faut-il aussi rappeler les 1 150 signatures de la pétition contre la descente de Frocourt qui a suivi et l’avertissement du Collectif Non à la descente de Frocourt sur les conséquences de la réalisation d’une telle liaison entre la zone commerciale de Frocourt et l’avenue des Erables.

Malgré cela, les investisseurs peuvent être rassurés et, avant même que les décisions d’aménagements censées réguler les flux de circulation ou réglementer les implantations commerciales ne soient prises, déjà l’avenue des Erables se transforme subrepticement en artère commerciale.

Les Heillecourtois apprécieront une fois encore l’irresponsabilité, voire le mépris, de certains élus du Grand Nancy…

 

Décision de la Commission départementale d’aménagement commercial (Préfecture 54)

La commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) s’est réunie le 9 juin 2011 pour examiner un projet.Le projet présenté par la SCI RDS en qualité de promoteur, en vue de procéder à la création d’un ensemble commercial de 7 700 m² de surface de vente, 6-8 avenue des Erables à HOUDEMONT comprenant :

- 1 magasin d’équipement de la maison de 4 200 m² de surface de vente,
- 1 magasin d’équipement de la personne de 1 100 m² de surface de vente,
- 1 magasin d’équipement de la personne de 1 100 m² de surface de vente,
- 1 magasin d’équipement de la personne de 1 300 m² de surface de vente.

Elle a décidé d’accepter l’autorisation sollicitée.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

« Descente de Frocourt : de qui se moque t-on ? » : lu dans la lettre de René Mangin

Posté par Webmaster le 27 novembre 2010

frocourtlelien.bmpRené Mangin, conseiller général du canton de Jarville-la-Malgrange, soutient les Heillecourtois dans leur combat contre le fait accompli du développement incontrôlé de la zone de Frocourt et ses conséquences imposées aux habitants.

Il consacre une page de sa dernière lettre Le lien à la mobilisation des Heillecourtois face au diktat du Grand Nancy.

Les représentants du Collectif Non à la descente de Frocourt y retracent  »la petite histoire » de ce collectif et son action concrète pour défendre les intérêts des Heillecourtois. 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Rejet de l’amendement de la pétition « Non à la descente de Frocourt »

Posté par Webmaster le 25 septembre 2010

Hier, en Conseil de communauté du Grand Nancy, des éléments de réponse ont été apportés à l’interrogation principale qui demeurait : l’annonce de la « bretelle d’autoroute » constituait-elle une habile manoeuvre de l’exécutif du Grand Nancy pour faire passer la délibération relative au « schéma de cohérence intercommunal dans les politiques publiques d’urbanisme et de déplacement », et plus précisément la réalisation de la desserte de Frocourt ?

La réponse a été apportée en deux temps : le Président du Grand Nancy a d’abord présenté une lettre du Préfet du 17 septembre 2010 indiquant l’examen rapide d’un « nouveau dossier » relatif à la bretelle d’autoroute sous condition de réalisation de la desserte de Frocourt ; puis le Président du Grand Nancy a rejeté l’amendement présenté par le groupe de la Gauche du Grand Nancy demandant la réalisation préalable de la bretelle d’autoroute et l’évaluation de son impact sur la circulation de la zone de Frocourt avant toute décision de réalisation de la desserte de Frocourt.

Manifestement, la mobilisation des Heillecourtois n’a pas été vaine mais il reste à espérer que le « coup » de la bretelle d’autoroute n’est pas cette fois-ci qu’un effet d’annonce alors que le Grand Nancy a voté sa réalisation depuis 2002…

frocourttoujours.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La « bretelle d’autoroute » de nouveau au programme…

Posté par Webmaster le 24 septembre 2010

page1.jpgIl semblerait que la mobilisation des Heillecourtois ait produit quelques résultats : la « bretelle d’autoroute » est de nouveau au programme et même placée en « entrée » dans l’ordre des délibérations consacrées au système de voirie autour de la zone de Frocourt lors du Conseil de communauté du Grand Nancy de ce vendredi.

Cela étant, à y regarder de plus près, il faut bien se demander si cela ne constitue pas une habile manoeuvre pour mieux faire passer la desserte de Frocourt en « plat de résistance ». Nous y verrons plus clair ce soir au Conseil de communauté.

frocourtbretelle.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Editorial de M. le Maire : réponse d’un « manipulateur » ou « manipulé »

Posté par Webmaster le 8 septembre 2010

Dans son éditorial du dernier bulletin municipal Actu en bref, le Maire déverse une nouvelle fois son fiel sur les initiateurs de la pétition « Non à la descente de Frocourt ».

Un « manipulateur » ou « manipulé », membre du Collectif, n’a pu résister à l’envie de répondre en adressant le message suivant à M. le Maire.

Monsieur le Maire,
 
Je viens de prendre connaissance de votre éditorial dans le bulletin municipal de septembre 2010, lequel ne peut rester sans réponse.

J’ai fait partie du groupe de Heillecourtois qui distribuait une information avant l’ouverture de la réunion publique que vous aviez organisée à la Maison du Temps Libre. Je précise que je ne suis ni manipulateur, ni manipulé, ni étranger à la commune mais seulement conscient des conséquences que la création de la desserte de Frocourt engendrera comme nuisances dans notre ville. C’est donc en tant qu’usager de proximité que je vous réponds, puisque malheureusement, j’ai déjà eu l’occasion de me rendre compte des nuisances que génère l’ouverture des magasins de la zone le dimanche (je vous invite à vérifier par vous-même en vous rendant là où les gens vivent). 

Comme vous le dites si bien, à cette réunion, devenue privée depuis, puisque réservée aux habitants de Heillecourt (et encore pas tous), se sont invités des étrangers à la commune qui ont monopolisé la parole, je pense particulièrement à Monsieur Rossinot, au Maire de Laneuveville, à l’architecte de l’ADUAN, lesquels ont « occupé le terrain » avec des considérations philosophiques bien éloignées des préoccupations des Heillecourtois.

Pour revenir sur le fond de votre propos, vous semblez penser que les 1 140 signataires de la pétition ont été manipulés (par qui ?) ou sont tout simplement des citoyens immatures.

Monsieur le Maire, vous avez été élu, comme vous le rappelez, personne ne songe d’ailleurs à mettre en cause votre légitimité, sans aucun doute avec des voix de personnes qui ont signé la pétition.

Vos électeurs étaient-ils immatures ou les aviez-vous manipulés ? Personnellement, je ne le pense pas.

Dans une démocratie, il faut savoir donner la parole à l’autre, écouter ce qu’il dit, le combattre s’il faut, mais surtout ne pas le dénigrer systématiquement en lui prêtant des intentions.

Monsieur le Maire, vous êtes tout simplement en train d’apprendre ce qu’est la Démocratie, ce n’est pas toujours facile.

Je vous remercie de votre attention.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
 
Anicet Uhring

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

123
 

Carbet-Bar |
roller-coaster x |
bienvenue sur elyweb.unblog.fr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une pause café - Une person...
| LE TECHNICIEN DU RISQUE
| Sauvons les animaux